image de fond bouton accueil bouton exit un petit historique, des photographies, des notes et des commentaires
Granny
J u l e s      F E B V R E L

I. Introduction

Jules Febvrel est notre arrière-grand-père. Ce petit document résume brièvement en quelques pages qui fut cet homme né près d'Epinal d'une famille Vosgienne et enterré à Oberbruck en Alsace.

Jules Febvrel est né le 25 août 1847 à Montaigu (1) dans le département des Vosges. Il est le fils de Melchior-Alcide Febvrel et d'Anne-Marie-Césarine Berguam.

Melchior-Alcide (père de Jules) est né à Saint-Dié le 21 ventôse an XI (mars 1803). Il fut notaire à Remiremont, puis agriculteur à Montaigu, puis il fonda l'usine du Saut-du-Broc. Conseiller Général et Député il mourut à Jarménil le 21 novembre 1877 (il avait 74 ans).

(1) : Voir la section Notes dans le bas de cette page.
<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

II. Jules

Melchior-Alcide épouse Anne-Marie-Césarine Berguam en 1830 (il avait donc 35 ans).

Ils eurent 11 enfants :

        - Charles (mort-né en 1831)
        - Madeleine-Emma (1832-1877)
        - Jean-Baptiste-Adrien (1834-1893)
        - Léopold (1835-1899)
        - Léonie (1836-1911)
        - Marie-Joséphine-Claire (1838-1918)
        - Charles (1839-1916)
        - Marie (1841-1913)
        - Jules (1845, et mort à 6 mois)
        - Jules (1847-1935, notre arrière-grand-père)
        - Marthe (1851-1896)

Note : Anne-Marie-Césarine (née en 1813) fut enceinte de façon quasi-permanente de 18 ans à 38 ans.

Montaigu (lieu de naissance de Jules) se trouve sur la commune de Saint Nabord à 23 km au sud d'Epinal et à 5km au nord de Remiremont dans le département des Vosges.

L’industrie textile est née dans les Vosges dans la 2ème moitié du 18ème siècle. Au 19ème siècle, l’énergie hydraulique fournie par les nombreux moulins existant de longue date et la présence d’une main d’oeuvre rurale inoccupée en hiver ont favorisé la multiplication de filatures et de tissages travaillant très majoritairement le coton.

Melchior-Alcide (père de Jules) fonda la filature Febvrel (fabrication de fils en coton) à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc (2) sur la Moselle pour son énergie (moulin à eau).

Jules et son frère Charles prirent la direction de l'usine créée par leur père et la baptisèrent Febvrel-Frères.

(2) : Voir la section Notes dans le bas de cette page.

<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

III. Jules et Berthe

A 36 ans Jules épouse Berthe Zeller le 18 juin 1883. Née en 1861, Berthe avait 22 ans. Elle est la fille de Gaspard Zeller et de Suzanne Le Bleu (3). Gaspard est le fils de Joseph Zeller et de Caroline Steger qui sont le centre de l'arbre généalogique constamment entretenu de notre famille (la "roue" Zeller).

Jules et Berthe eurent 5 enfants :

        - Anne-Marie (1884-1964)
        - Geneviève (1886-1981)
        - Paul (1889-1967)
        - Françoise (1892-1974)
        - Etienne (1896-1973)

Berthe avait 2 soeurs : Pauline qui épousera Charles Monnot en 1890 et Jeanne qui restera célibataire. Elle avait également un frère, Paul qui épousera sa cousine Marguerite Zeller en 1885.

Jules et Berthe venaient à Oberbruck chaque été et retrouvaient leurs enfants qui aimaient venir également en Alsace pour passer tous ensemble des séjours familiaux.

Berthe retrouvait également une partie de sa famille qui résidait ou passait des vacances à Oberbruck.

Berthe mourut en 1920, elle avait 59 ans. Elle fut enterrée dans le cimetière d'Oberbruck. Jules décèdera 15 ans plus tard (il avait alors 88 ans) et souhaita reposer à côté de sa femme.

(3) : Voir la section Notes dans le bas de cette page.

<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

IV. Photographies

2. Saint-Nabord : Jules est né dans le lieu-dit Montaigu tout près de Saint Nabord ...

P02


3. Saint-Nabord : Jules est né dans le lieu-dit Montaigu tout près de Saint Nabord (suite) ...

P03


4. Saint-Nabord : Jules est né dans le lieu-dit Montaigu tout près de Saint Nabord (suite) ...

P04


5. Jules et Berthe (ils se sont mariés le 18 juin 1883; il avait 36 ans et elle avait 22 ans) ...

P05


6. Berthe est très jolie sur cette photographie ...

P06


7. La filature Febvrel à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc ...

P07


8. La filature Febvrel à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc (suite) ...

P08


9. La filature Febvrel à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc (suite) ...

P09


10. La filature Febvrel à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc (suite) ...

P10


10b. La filature Febvrel à Pouxeux/Jarménil au lieu-dit le Saut-du-Broc (suite) ...

P25


10c. Détail de la photographie précédente : la maison de Jules et Berthe dans laquelle a été prise la photographie suivante ...

P26


11. Photographie familiale prise par Anne-Marie chez Jules et Berthe à Pouxeux/Jarménil (Saut-du-Broc) le 14 avril 1903 (les noms sont indiqués dans la photo suivante) ...

P11


11b. Trombinoscope de la photographie précédente (voir les 18 portraits ci-dessous, en partant du haut à gauche) ...

<> Berthe Febvrel, André Zeller (fils de Paul Zeller), Paul Zeller (frère de Berthe), Geneviève Febvrel
     (Kullmann) et Thérèse Zeller (Cockborne).

<> Marie-Christine Monnot (Dumarest), Madeleine Monnot (Ackermann), Jacques Zeller (fils de
     Paul Zeller), Paul Febvrel et Marguerite Zeller (femme de Paul Zeller).

<> Françoise Febvrel (Millot), Suzanne Zeller (née Le Bleu, femme de Gaspard et mère de Berthe),
     Suzanne Monnot, Pauline Monnot (soeur de Berthe) et Jules Febvrel.

<> Antoinette Zeller (fille de Paul Zeller), Etienne Febvrel et Nicolas Monnot.


P11b


12. Détail de la photographie familiale chez Jules et Berthe le 14 avril 1903 : Berthe (42 ans) ...

P12


13. Détail de la photographie familiale chez Jules et Berthe le 14 avril 1903 : Jules (56 ans) ...

P13


14. Détail de la photographie familiale chez Jules et Berthe le 14 avril 1903 : Françoise (11 ans) et Geneviève (17 ans) ...

P14


15. Détail de la photographie familiale chez Jules et Berthe le 14 avril 1903 : Paul (14 ans) ...

P15


16. Détail de la photographie familiale chez Jules et Berthe le 14 avril 1903 : Etienne (7 ans) ...

P16


17. Gaspard et Suzanne (née Le Bleu) Zeller, parents de Berthe ...

P17


18. Suzanne (née Le Bleu) Zeller, maman de Berthe, avec des petits enfants ...

P18


19. Jules et Berthe avec en haut Anne-marie, Paul et Geneviève, et en bas Françoise et Etienne ...

P19


20. Très ancienne lithographie d'Oberbruck (Haut-Rhin) ...

P20


21. Jules et Berthe à Epinal en 1917 (Jules a 70 ans et Berthe a 56 ans sur cette photographie) ...

P21


22. Jules et Berthe reposent dans le petit cimetière d'Oberbruck ...

P21

<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

V. Notes

(1) Note sur Montaigu

La propriété de Montaigu aurait été une léproserie, puis une ferme. Au dix-huitième siècle le domaine était constitué de plusieurs bâtiments dont une huilerie, un moulin et des dépendances. Il comprenait également une chapelle qui portait le nom de l'Enfant Jésus. Ce domaine qui appartenait au clergé devint un bien national sous la Révolution et fut alors acheté en 1792 par la famille de la mère de Jules (les Berguam).

En 1820 (*), le domaine s'étendait sur 80 hectares et comprenait un important cheptel de moutons (130 têtes) et une garenne qui accueillait un millier de lapins. Il y avait également une grande basse cour.

(*) Melchior-Alcide Febvrel (père de Jules) entra dans la vie politique, le 13 mai 1849, par suite de son élection comme représentant des Vosges à l'Assemblée nationale législative. Il fut député à 46 ans, du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851, soit un peu plus de deux années. L’Assemblée nationale législative était le parlement français issu de la constitution de 1848 qui avait instauré la deuxième République.

Melchior-Alcide fut notaire puis agriculteur (sur une grosse exploitation). Il exerça également des activités politiques avec un mandat de député. Il est aussi le fondateur de la filature Febvrel au Saut-du-Broc.

Le document ci-dessous est une ancienne carte postale sur laquelle apparaît l'étang de Montaigu. Je ne sais pas si cet étang fait (ou a fait) partie du domaine. Les bâtiments que l'on aperçoit sur cette photo appartiendraient-ils alors à la propriété ? La photographie suivante est un agrandissement (détail) de la carte postale suivi d'un portrait de Melchior-Alcide réalisé à la plume.

Etang de Montaigu

Etang de Montaigu

Melchior-Alcide

<<>><<>><<>>

(2) Note sur les communes de Pouxeux et Jarménil

La filature Febvrel se trouve à un lieu-dit appelé le Saut-du-Broc. Ce lieu-dit se trouve le long de la Moselle entre les communes de Pouxeux et de Jarménil (canton de Remiremont), toutes deux étant séparées par une distance de seulement 1 kilomètre.

<<>><<>><<>>

(3) Note sur Gaspard et Suzanne, les parents de Berthe

Suzanne (née Le Bleu) et Gaspard Zeller eurent 4 enfants (3 filles et 1 garçon) : Paul né en 1858 épousera sa cousine Marguerite et aura 8 enfants (Jean, André, Suzanne, Jacques, Thérèse, Antoinette, Henriette et Stanislas). Jeanne née en 1860 demeurera célibataire. Berthe née en 1861 épousera Jules Febvrel et aura 5 enfants (Anne-Marie, Geneviève, Paul, Françoise et Etienne). Pauline née en 1865 épousera Charles Monnot et aura 4 enfants (Madeleine, Suzanne, Nicolas et Marie-Christine). Les 18 personnes de la photographie 11 et 11b (trombinoscope) sont dans la liste des 21 personnes citées ci-dessus.

<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

VI. Commentaire(s)

Marie Tocquaine (1841-1882), femme de Victor Zeller (frère de Gaspard Zeller qui est le père de Berthe Febvrel), est la petite-fille de Catherine-Rosalie Febvrel. En effet, Marie Tocquaine est la fille de Xavier Tocquaine et de Pauline Coze. Et Xavier Tocquaine est le fils de Jean-François Tocquaine et de Catherine-Rosalie Febvrel. Aussi, il est possible que Berthe ait rencontré Jules Febvrel peut-être pas tout à fait par hasard (réunion de famille ?).

Note : Victor Zeller est le grand-père de Paul Zeller (1911-1992). J'ai eu la chance de très bien connaître Paul Zeller (qui prenait ses quartiers d'été à la Grande Maison à Oberbruck). Il était un homme exceptionnel. Ci-dessous la Grande Maison peinte à l'encre de Chine par Bernadette Zeller en 1976.

la Grande Maison

<<>><<>><<>>

Les photographies 11, 17 et 18 m'ont été transmises par Louis Zeller (que je remercie).

<<>><<>><<>>

Si vous avez des photographies, des anecdotes ou des documents qui concernent Jules Febvrel, n'hésitez pas à me les transmettre (gilles.febvrel@gmail.com). Vos remarques et vos suggestions sur le contenu de cette page seront également les bienvenues.

<<>><<>><<>>

Une rubrique dédiée à Pigeonne (Granny) Febvrel, épouse de Paul Febvrel, est disponible sur ce site. Il comprend, entre autres, un texte qui avait été écrit par Granny pour résumer une partie de sa vie. Comme il ne s'agit donc pas d'un texte rédigé par moi-même, j'ai souhaité que cette rubrique soit rangée dans la section "famille et amis" correspondant au gros bouton 8 de la page d'accueil. L'accès à cette section réclame un code à 4 chiffres. Si vous ne le connaissez pas ou si vous l'avez oublié, il suffit de m'envoyer un message (gilles.febvrel@gmail.com) et je vous le communiquerai.

Pour retourner à la page d'accueil, appuyez sur le bouton "accueil" ici en haut à gauche, puis vous appuyerez sur le bouton 8 ("famille et amis") qui vous demandera un code d'accès pour continuer. Le texte de Granny et des photographies pour l'illustrer seront alors disponibles en appuyant sur le bouton "d" de la section 8 ("famile et amis").

<<>><<>><<>> <<>><<>><<>> <<>><<>><<>>

VII. Vos contributions (depuis février 2014)

Cette section a été ajoutée en février 2014. Elle comprend des photographies ou des documents que vous m'avez conmmuniqués suite à la parution de cette page.

23. Berthe Febvrel à 59 ans (1920) sur la photo en haut à droite et à 20 ans (1881) sur la photo en bas à droite ...

P23


24. Le livret d'ouvrier, institué en 1803 (sous le Consulat), permettait le contrôle des horaires et des déplacements des ouvriers par les autorités (police) auxquelles il doit être présenté à de multiples occasions. Tout ouvrier qui voyageait sans être muni d’un livret ainsi visé est réputé vagabond, et pouvait être arrêté et puni comme tel ...

Ci-dessous (et photographie suivante), sur l'extrait d'un livret, on peut lire :

        - Entré chez Febvrel frères au Saut du Broc
        - Comme tisserand le 2 septembre (écrit "9 bre") 1876
        - Sorti ce jour libre d'engagement
        - Saut du Broc le 19 juillet 1877
        - (signature : Febvrel et frères)

P23


25. Le livret d'ouvrier est obligatoire jusqu'en 1890 ...

Ce document, trouvé à Anjoutey dans le Territoire de Belfort, a été envoyé à mon adresse électronique par un internaute (Monsieur Roland G.) qui était tombé sur mon site lors de recherches personnelles. Je le remercie.

P23


<<>><<>><<>>
<<>><<>>
<<>>